la veillée N°2

Il est environ 14 h. lorsque le maire se présente Le convoi funéraire qui transporte Jordan depuis Tours va bientôt être ici et il doit être là pour signer des documents .
Cindy s’en va …….elle s’éloigne pour pleurer …….une amie a emmener Enzo se promener .
Nous nous rapprochons de la route et nous attendons ,je vérifie que tout est prêt dans le camping …….la camionnette grise approche ,ralentit et stoppe devant notre terrain .

Deux hommes ,vétus de costumes cravattes noirs ,descendent du véhicule et nous saluent respectueusement ,puis ils se dirigent vers l’arrière du véhicule , ouvrent les portes et sortent un tiroir avec un sac gris ……….mes larmes m’aveuglent ,je garde le silence ……je me noie dans ce chagrin qui ne me quitte plus …….mon âme ne m’appartient plus ….je hais dieu …je le renie ……comment une mère peut elle accepter de voir son enfant enfermé dans un sac plastique gris ? comme une simple marchandise ………je hais dieu ,je n’y crois plus …..qu’il aille en enfer ……..je me noie ,je suffoque ……tout mon être refuse cette évidence : mon fils est mort .

Ils installent le corps avec précaution sur le lit ,le recouvre du drap que j’ai préparé ,jusqu’à la taille ………ils disposent le nounours de Jordan sur ses mains croisées sur sa poitrine ,la photo où`Cindy Enzo et Jordan sont réunis ,si beaux ,sur l’oreiller …….ils le recoiffent et nous laissent ,seuls ….désespérément seuls .

Je m’assoie aux côtés de mon bel endormi …….oui ,il dort ,ses yeux sont fermés ……il dort mais son corps est glacé ………je lui caresse doucement les cheveux et la berceuse revient à mes lèvres ,sans que je puisse m’en empêcher ……..et toujours cette question sans réponse ,lancinante , qui ne cesse de me hanter :pourquoi ? pourquoi une telle injustice ? pourquoi nous ? pourquoi vais je devoir vivre avec cette abscence insupportable ?

Je reste un long moment avec mon fils puis je laisse la place àtous ceux qui voudront le voir et lui parler .

Cindy est revenue ……il nous reste encore tant de choses à faire …….
Heureusement ,Romuald Jess et leurs amis s’occupent du feu ……..Pepette sert les gens qui arrivent et souhaitent quelque chose ……..Ils pensent aussi à installer des châpitaux et des chaises ……….

Nous allons voire les dames qui s’occupent de la préparation de la messe : choisir les chants ,les textes, parler de Jordan pour que le curé puisse dire un discours cohérent ,expliquer qui veut lire un texte personnel ,à quel moment ……….puis nous allons à la maire acheter une concéssion .

Un caveau à deux places et pour 90 ans ……..pour mon fils de 21 ans …..lui qui avait en projet l’achat d’un terrain ………l’amertume ,la colère ,le chagrin …..tous ses sentiments s’entrechoquent en moi ,me submergent ,me blessent .




Archive pour 12 janvier, 2009

la veillée N°2

Il est environ 14 h. lorsque le maire se présente Le convoi funéraire qui transporte Jordan depuis Tours va bientôt être ici et il doit être là pour signer des documents .
Cindy s’en va …….elle s’éloigne pour pleurer …….une amie a emmener Enzo se promener .
Nous nous rapprochons de la route et nous attendons ,je vérifie que tout est prêt dans le camping …….la camionnette grise approche ,ralentit et stoppe devant notre terrain .

Deux hommes ,vétus de costumes cravattes noirs ,descendent du véhicule et nous saluent respectueusement ,puis ils se dirigent vers l’arrière du véhicule , ouvrent les portes et sortent un tiroir avec un sac gris ……….mes larmes m’aveuglent ,je garde le silence ……je me noie dans ce chagrin qui ne me quitte plus …….mon âme ne m’appartient plus ….je hais dieu …je le renie ……comment une mère peut elle accepter de voir son enfant enfermé dans un sac plastique gris ? comme une simple marchandise ………je hais dieu ,je n’y crois plus …..qu’il aille en enfer ……..je me noie ,je suffoque ……tout mon être refuse cette évidence : mon fils est mort .

Ils installent le corps avec précaution sur le lit ,le recouvre du drap que j’ai préparé ,jusqu’à la taille ………ils disposent le nounours de Jordan sur ses mains croisées sur sa poitrine ,la photo où`Cindy Enzo et Jordan sont réunis ,si beaux ,sur l’oreiller …….ils le recoiffent et nous laissent ,seuls ….désespérément seuls .

Je m’assoie aux côtés de mon bel endormi …….oui ,il dort ,ses yeux sont fermés ……il dort mais son corps est glacé ………je lui caresse doucement les cheveux et la berceuse revient à mes lèvres ,sans que je puisse m’en empêcher ……..et toujours cette question sans réponse ,lancinante , qui ne cesse de me hanter :pourquoi ? pourquoi une telle injustice ? pourquoi nous ? pourquoi vais je devoir vivre avec cette abscence insupportable ?

Je reste un long moment avec mon fils puis je laisse la place àtous ceux qui voudront le voir et lui parler .

Cindy est revenue ……il nous reste encore tant de choses à faire …….
Heureusement ,Romuald Jess et leurs amis s’occupent du feu ……..Pepette sert les gens qui arrivent et souhaitent quelque chose ……..Ils pensent aussi à installer des châpitaux et des chaises ……….

Nous allons voire les dames qui s’occupent de la préparation de la messe : choisir les chants ,les textes, parler de Jordan pour que le curé puisse dire un discours cohérent ,expliquer qui veut lire un texte personnel ,à quel moment ……….puis nous allons à la maire acheter une concéssion .

Un caveau à deux places et pour 90 ans ……..pour mon fils de 21 ans …..lui qui avait en projet l’achat d’un terrain ………l’amertume ,la colère ,le chagrin …..tous ses sentiments s’entrechoquent en moi ,me submergent ,me blessent .

SOS BONICHE |
Derriere les murs |
monbbdchine |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | yome
| Mes tribulations
| goeland2008