Le cimetière

nous arrivons au cimetière , les hommes en noirs ont installés des tréteaux sur lesquels est déposé le cercueil ,la famille proche se tient à la tête et les gens qui le souhaitent peuvent dire un dernier au revoir ………et le défilé reprend ……..un de mes frères soutient mon papa à qui on doit amener une chaise ,il pleure tellement qu’il étouffe .Voir pleurer mon père me fait encore plus souffrir car je suis imcapable de l’aider ,je ne réussis même pas à gérer mon propre chagrin ,alors celui des autres ………

Et vient le moment où il faut descendre le cercueil dans le caveau …..déjà prét à happer mon bébé pour toujours ……..les maçons se tiennent légèrement à l’écart ………comment Romuald trouve – t – il la force de descendre son petit frère dans sa dernière demeure ? Je l’ignore ,mais il tient ,vaille que vaille ,jusqu’au bout .

Un petit discour des hommes en noirs ………on nous laisse un moment …..je suis à genoux sur le bord de la fosse et je jette ma croix dans la tombe …….que ce dieu maudit soit aussi dans le noir ……..je peine à reprendre ma respiration ,j’ai tant de haine en moi contre je ne sais quoi ,je voudrais me réveiller de ce cauchemard maintenant ,tout de suite ,ne plus avoir mal ,ne plus avoir peur ….peur de ce que je ne sais pas …..où est mon fils ? a-t-il peur ? a-t-il mal ? nous voit il ? je n’ai aucune réponse et c’est terrible ……toutes ces questions m’obsèdent et le vide aussi …..ce vide dans mon coeur ,au tréfond de mes entrailles ,il me manquera quelque chose à tout jamais ……et ça aussi m’effraie .

Les maçons approchent et je me mets loin ,je ne veux pas les regarder fermer le caveau ,j’en suis incapable .



Le texte lu par Cindy

Mon amour ,

Tu as été et resteras le meilleur des maris et le plus adorable des papas .

Aujourd’hui, quelqu’un a décidé de t’enlever à nous et surtout à ton fils , si jeune .

Ces quelques phrases, j’ai souhaité te dire car tu ne méritais pas te partir.

Une chose est sure ,c’est que cet envol effacera tes blessures. Soit heureux mon amour . Dans nos coeurs ,tu resteras toujours. A 21 ans ,tu en as passé du temps à donner ton temps.

En cette journée ,tout le monde est réuni pour te dire merci . Merci pour ta générosité ,ta franchise ,et ta bonté qui m’ont rendu si heureuse ces 4 années ……Je t’aime .




Archive pour 20 janvier, 2009

Le cimetière

nous arrivons au cimetière , les hommes en noirs ont installés des tréteaux sur lesquels est déposé le cercueil ,la famille proche se tient à la tête et les gens qui le souhaitent peuvent dire un dernier au revoir ………et le défilé reprend ……..un de mes frères soutient mon papa à qui on doit amener une chaise ,il pleure tellement qu’il étouffe .Voir pleurer mon père me fait encore plus souffrir car je suis imcapable de l’aider ,je ne réussis même pas à gérer mon propre chagrin ,alors celui des autres ………

Et vient le moment où il faut descendre le cercueil dans le caveau …..déjà prét à happer mon bébé pour toujours ……..les maçons se tiennent légèrement à l’écart ………comment Romuald trouve – t – il la force de descendre son petit frère dans sa dernière demeure ? Je l’ignore ,mais il tient ,vaille que vaille ,jusqu’au bout .

Un petit discour des hommes en noirs ………on nous laisse un moment …..je suis à genoux sur le bord de la fosse et je jette ma croix dans la tombe …….que ce dieu maudit soit aussi dans le noir ……..je peine à reprendre ma respiration ,j’ai tant de haine en moi contre je ne sais quoi ,je voudrais me réveiller de ce cauchemard maintenant ,tout de suite ,ne plus avoir mal ,ne plus avoir peur ….peur de ce que je ne sais pas …..où est mon fils ? a-t-il peur ? a-t-il mal ? nous voit il ? je n’ai aucune réponse et c’est terrible ……toutes ces questions m’obsèdent et le vide aussi …..ce vide dans mon coeur ,au tréfond de mes entrailles ,il me manquera quelque chose à tout jamais ……et ça aussi m’effraie .

Les maçons approchent et je me mets loin ,je ne veux pas les regarder fermer le caveau ,j’en suis incapable .

Le texte lu par Cindy

Mon amour ,

Tu as été et resteras le meilleur des maris et le plus adorable des papas .

Aujourd’hui, quelqu’un a décidé de t’enlever à nous et surtout à ton fils , si jeune .

Ces quelques phrases, j’ai souhaité te dire car tu ne méritais pas te partir.

Une chose est sure ,c’est que cet envol effacera tes blessures. Soit heureux mon amour . Dans nos coeurs ,tu resteras toujours. A 21 ans ,tu en as passé du temps à donner ton temps.

En cette journée ,tout le monde est réuni pour te dire merci . Merci pour ta générosité ,ta franchise ,et ta bonté qui m’ont rendu si heureuse ces 4 années ……Je t’aime .

SOS BONICHE |
Derriere les murs |
monbbdchine |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | yome
| Mes tribulations
| goeland2008