Les jours suivants .

Jordan était enterré le 17 JUIN …….dernier pied de nez à son pote Jo ………..c’est son anniversaire . Je lui ai d’ailleurs souhaité et lui ai offert une photo de lui avec Jordan .

Les dates sont a retenir ,elles m’ont frappées : le 8 juin jour de l’accident ,anniversaire d’Alain et de Cindy . Le décès : un vendredi 13 . L’enterrement ,le 17 juin anniversaire de Jo ………même si nous le voulions ,nous ne pourrions pas oublier ces dates funestes ,horribles ,qui sont marquées au fer rouge dans nos coeurs .

Les jours suivants ,il y a toujours les mêmes personnes ….on range un peu ,vraiment un peu ……nous n’avançons guère .Je passe beaucoup de temps au cimetière ,j’y vais même la nuit …..je m’assoie dans l’herbe et j’attends ,comme ça ,sans bouger ,j ‘ attends un signe de Jordan ,j’espère le voir …….je n’arrive pas à croire qu’il n’est plus avec nous .

Souvent ,je me surprends à attendre que Jordan entre en poussant son cri favori  » mannnnn , t’es là ?  »

Et puis ,il faudra aussi réfléchir pour une stelle ……et faire marquer son nom ,mais pour cela ,il faut attendre six mois pour que le terrain puisse avoir le temps de se tasser .

Et il y a Enzo ,Enzo notre tout petit ,Enzo portrait de son papa . Enzo qui ne cesse de demander quand son papa redescend du ciel ,quand il va lui faire faire un tour de moto ,pourquoi il est un oiseau .Enzo qui veut aller au ciel voir son papa d’amour ,comme il l’appelle .
Et nous qui lui répondons avec le plus de sincérité possible avec des mots qu’il puisse comprendre …….mais il faut répéter ,encore et encore ……..il n’a de cesse de reposer ses questions .

Nous même ne comprenons pas ,alors comment faire admettre l’inadmisible à un petit bout de 2 ans et demi ?

Plusieurs jours passent avant que nous n’arrivions à finir de ranger le terrain .
Ma caravane est un vrai capharnaum : je n’avance à rien ,je prend une chose et je la déplace .

Je suis sous traitement et je vis au ralenti …….je dors ou je vais au cimetière ,ou je suis assise à ne rien faire ,les yeux dans le vague ….en sanglots sans savoir pourquoi …une odeur ,une parole ,une musique ,une photo ,une question d’Enzo et je suis en pleurs …je ne pensais pas qu’on puisse avoir autant de larmes ……..des torrents de larmes qui ne vous soulagent même pas mais qui vous fatiguent .



Tout le monde est parti .

Peu à peu ,les gens repartent vers leur vie ,nous laissant à la notre ……..

Alain et moi retournons au cimetière pour arranger la disposition des fleurs un peu mieux et pour enlever tous les papiers ………nous prenons aussi des photos ………Encore un moment de passé où notre esprit est occupé ,où nous ne pensons pas trop ,où nous évitons de parler….toutes paroles me dérangent …je n’ai pas envie d’entendre et encore moins de répondre ……je suis agressive ,méchante …….j’en veux à la terre entière et pas mal de monde va subir l’humeur dans laquelle me plonge ma peine .

Je voudrais avoir tout le temps quelque chose à faire ,ou bien dormir ….dormir longtemps ……ne plus me réveiller ,ne plus laisser cette vague de désespoir m’envahir n’importe où ,n’importe quand ………rester au cimetière et parler à Jordan ……..lui redire combien je regrette de m’être arrêter boire ce café ce 8 juin ,combien je me sens responsable de sa mort au même titre que j’étais responsable de sa venue au monde ,lui redire combien je l’aime ,combien cet amour me semble si étouffant maintenant que je ne peux plus lui donner ………lui dire ,lui redire encore et encore ……..ne pas le laisser seul ici ,sans bruit ,sans lumière ,dans le froid ……mon Dadan si vivant et si frileux ……….

Il faut retourner au terrain ……..quelques amis de Jordan sont restés …..et nous ne rangeons rien ….nous restons là ,assis …..chacun de nous perdu dans ses pensées ………le feu brûle toujours ,mais les flammes ne nous rechauffent pas ….elles ne peuvent plus .




Archive pour 27 janvier, 2009

Le caveau refermé

Quelqu’un vient près de moi et me parle doucement ,comme quand on s’adresse à un enfant où à un malade ………des mots doux ,gentils ,rassurants mais si vides de sens pour moi ……
-  » ça y est ,Fabienne, le caveau est fermé . Il faut être forte maintenant ,pour Enzo et pour Cindy .  »
Je sais tout cela ,mais j’en ai marre d’être forte ,de soutenir les uns où les autres ……et moi ?Qui pense à moi ?
J’efface vite cette pensée car je sais que de nombreuses personnes pensent à moi …….mais je voudrais être ailleurs ,dans un monde meilleur ,avec mes deux garçons bien en vie ……….pas ici ,avec toute l’injustice qu’il peut y avoir et sans mon bébé ……..comment vivre sans lui ,sans sa présence ,sans ses calins ,sans ses colères ? tout cela me fait terriblement peur ….les lendemains où j’aurais tout mon temps pour penser et réfléchir .

Je reviens lentement ,à petits pas ,comme une vieille femme ,vers la tombe de Jordan . Il y a encore beaucoup de monde …..les maçons installent les fleurs ,les gerbes ,les bouquets ,les plaques il y en a tellement que la tombe est totalement recouverte et qu’il faut en déposer aussi à côté ….dans l’herbe où il n’y a pas encore d’autre stelle .

Je regarde toute cette installation et prend quelques cartes …..les hommes en noirs font la même chose ….ils nous remettent ces petites cartes et le cahier de condoléances ……voilà ce qu’il reste de mon fils ….des petits mots et des signatures ……..

Nous allons ensuite au café où l’on offre à boire et des gâteaux aux gens qui veulent rester encore un peu ……..c’est une tradition dans nos campagnes ……..
Après ,après ,il nous faudra apprendre à vivre sans Jordan ,avec cette douleur vivace ,brutale ,toujours là ,à vous guetter ,à vous poignarder ……

SOS BONICHE |
Derriere les murs |
monbbdchine |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | yome
| Mes tribulations
| goeland2008