L’absence

je suis malade ,malade de ton absence , malade de ta disparition ,malade de ton départ ,malade de ta mort .

Le désespoir me gagne ,je ne suis rien sans un de mes fils ,je suis dans le néant, et ma mémoire fonctionne si bien .

Les larmes ne me soulagent plus , je te veux vivant, faisant des projets, je te veux près de moi .

La fête des mères approche et je ne sais pas comment dire à Romuald que je ne veux pas qu’il me la souhaite ….il me manquera l’appel de Jordan , de mon étoile , de mon bonheur .

Je pleure , je ne supporte personne , je hais le bonheur des gens qui ont leurs enfants et qui n’ont même pas conscience de la chance qu’ils ont .

Je suis malade à vie.

J’espère de tout mon coeur ne pas vivre vieille ,avec ce manque perpétuel de ta présence , j’espère pouvoir te rejoindre vite dans ton monde, ce monde ,ce vide ,ce rien ……ma vie est vide de sens ,ma vie n’est rien .

Pas d’espoir ,pas d’envie , pas de besoin, pas de pensées positives ……..le trou noir de l’espace.

L’orage de ma colère ,de mon chagrin ,de mon impuissance me submerge …….

Pour toi ,par toi ,grâce à toi nous vivions …nous ne sommes plus rien .

 


Autres articles

Répondre

SOS BONICHE |
Derriere les murs |
monbbdchine |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | yome
| Mes tribulations
| goeland2008