Trois grandes périodes pour le deuil .

La mort d’un enfant bouleverse l’ordre logique des choses. Mamanpourlavie.com a posé quelques questions à Josée Jacques, psychologue et professeure au collégial qui s’intéresse particulièrement aux phénomènes de transitions et de deuil. Voici le compte-rendu de cet entretien touchant qui pourra aider un parent endeuillé ou ses proches.

Quelles sont les étapes du deuil?
J’aime mieux parler de grandes périodes, ce qui fait moins prescriptif. Autrement, certaines personnes essaient d’évaluer si elles sont rendues à la peine ou la colère pour voir ce qu’ils vivront après. Il n’y a pas un deuil identique, car il n’y a pas de personnes identiques.

Voici les grandes périodes :

  • Période de choc : On a de la misère à reconnaître la réalité et la perte. On est en mode de survie, ce qui a quand même comme effet de nous tenir alertes.
  • Période de désorganisation : C’est une grande période où on réalise la perte et l’absence. On vit un mélange de colère, de la peine, du regret, de la culpabilité, etc. On apprend à vivre en fonction de l’absence, mais on se sent très désorganisé.
  • Période de réorganisation : On sent que tranquillement les émotions sont moins vives. On ne tourne pas la page, mais on a trouvé une nouvelle façon de vivre.

 

 

J’oscille entre la première et la deuxième période .




Archive pour 30 août, 2009

Trois grandes périodes pour le deuil .

La mort d’un enfant bouleverse l’ordre logique des choses. Mamanpourlavie.com a posé quelques questions à Josée Jacques, psychologue et professeure au collégial qui s’intéresse particulièrement aux phénomènes de transitions et de deuil. Voici le compte-rendu de cet entretien touchant qui pourra aider un parent endeuillé ou ses proches.

Quelles sont les étapes du deuil?
J’aime mieux parler de grandes périodes, ce qui fait moins prescriptif. Autrement, certaines personnes essaient d’évaluer si elles sont rendues à la peine ou la colère pour voir ce qu’ils vivront après. Il n’y a pas un deuil identique, car il n’y a pas de personnes identiques.

Voici les grandes périodes :

  • Période de choc : On a de la misère à reconnaître la réalité et la perte. On est en mode de survie, ce qui a quand même comme effet de nous tenir alertes.
  • Période de désorganisation : C’est une grande période où on réalise la perte et l’absence. On vit un mélange de colère, de la peine, du regret, de la culpabilité, etc. On apprend à vivre en fonction de l’absence, mais on se sent très désorganisé.
  • Période de réorganisation : On sent que tranquillement les émotions sont moins vives. On ne tourne pas la page, mais on a trouvé une nouvelle façon de vivre.

 

 

J’oscille entre la première et la deuxième période .

SOS BONICHE |
Derriere les murs |
monbbdchine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | yome
| Mes tribulations
| goeland2008