La culpabilité du survivant

Définition trouvée dans Wikipédia :

Culpabilité du survivant

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

La culpabilité du survivant est un syndrome douloureusement vécu par les personnes qui ont échappé à la mort alors que d’autres sont morts.

Au sens propre, on ne devrait évoquer la culpabilité du survivant qu’à cette condition-là : « d’autres que moi et que je connaissais sont morts, j’aurais pu mourir aussi mais je suis toujours là. »

Des auteurs comme Elie Wiesel ou Bruno Bettelheim ont publié des travaux à ce sujet. En France, Maurice Porot s’y est également intéressé[1].

Le survivant est rongé par la culpabilité, a le sentiment d’avoir « trahi ». Ce sentiment de faute est à l’origine soit d’une dépression, soit d’une évolution vers des idées persécutives.

 

C’est exactement ce que je ressens sans avoir frôlé la mort , et pourtant , moi , je suis toujours vivante et lui est mort .

 

 


Autres articles

5 commentaires

  1. LA FANETTE dit :

    Et pourquoi te sens tu si coupable ?????? Tu n’étais pas dessous la voiture avec lui ma chérie, donc tu n’as pas à être coupable. C’est pas nous qui avons la clé je te signale. Ca devait être son heure, c’est tout, il avait autre chose à faire ailleurs, en plus tu le sais maintenant tout ça
    Alors ma Choupinette remets toi en mode marée stagnante tendance haute
    N’oublies pas ce que je t’ai dit hier
    Et puis je te dis : nous n’avons pas la clé alors tu vois pas d’alternative continues pour Romu Enzo et tout ton petit monde
    Bisous ma Choupinette

  2. paty dit :

    Arrête de culpabiliser c’est vrai ce que dit fanette on à pas toutes les réponses alors n’oublie pas les autres… eux aussi ils t’aiment et nous aussi bisous puce…

  3. je sais bien , mes louloutes que vous avez raison ….mais on ne se refait pas …..et encore , ça va mieux qu’au début ….mon ex ( le papa de JORDAN ) me l’avait dit quelques jours après le décès : si tu avais pas voulu t’arrête boire un café , on serait arrivé à temps . Je le pensais déjà , mais me l’entendre dire …….
    Bisous

  4. Eric dit :

    Fabienne, toi ta culpabilité vient plus d’une logique humaine qui est qu’on ne pense pas survivre à nos enfants… dans l’ordre des choses, un parent meurt avant sa progéniture…
    mais les accidents, la maladie… sont autant d’événements qui viennent dérégler tout ça et mettre un grand coup de pied dans le « normalement », pour nous rappeler que la « normalité » est une chose que les humains ont inventé, pas la nature !

    en ce qui concerne les paroles de ton ex, je pense qu’il s’agit de mots échappés, malheureux et causés par un chagrin immense

    bisous

  5. mon ricounet , d’accord avec toi sur les deux points …..mais malgré son chagrin , je crois que ces paroles n’avaient pas lieu d’être , elles m’ont enfoncées encore plus , si c’est possible .
    Fab

Répondre

SOS BONICHE |
Derriere les murs |
monbbdchine |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | yome
| Mes tribulations
| goeland2008