Voyez , les sales périodes…..

Hier , le 1er avril où Jordan ne manquait jamais de me faire une blague et maintenant , c’est le week-end de Pâques………..c’est le genre de périodes dont je vous parlais où vous vous retrouvez avec le moral à zéro, où le manque physique de Jordan est si pénible à supporter , où j’aimerai tant entendre sa voix et son rire, où j’aimerai qu’il me réclame un oeuf en chocolat comme il le faisait toujours malgré son âge et le fait qu’il était papa …….je devais lui offrir des chocolats , comme à Enzo…………..j’en ai marre de fleurir la page du cimetière virtuel et la tombe de Jordan , c’est si inutile , je le porte dans mon coeur et dans mes tripes, son absence est terrible ………..voilà, là , j’ai mal , j’ai le coeur qui s’affole, les jambes en coton, mal à la tête de trop pleurer, je ne parle pas et je n’ai surtout pas envie qu’on vienne m’emmerder, là je ferais du mal à quelqu’un qui me parlerait de travers……..ça vrille mon estomac et mon cerveau ……….la douleur morale devient physique………et je ne peux rien faire contre cette vague de souffrance qui m’envahie …..juste attendre que ça passe et essayer de ne m’en prendre à personne………je sais que dès mardi , j’irais mieux ………….




Archive pour 2 avril, 2010

Voyez , les sales périodes…..

Hier , le 1er avril où Jordan ne manquait jamais de me faire une blague et maintenant , c’est le week-end de Pâques………..c’est le genre de périodes dont je vous parlais où vous vous retrouvez avec le moral à zéro, où le manque physique de Jordan est si pénible à supporter , où j’aimerai tant entendre sa voix et son rire, où j’aimerai qu’il me réclame un oeuf en chocolat comme il le faisait toujours malgré son âge et le fait qu’il était papa …….je devais lui offrir des chocolats , comme à Enzo…………..j’en ai marre de fleurir la page du cimetière virtuel et la tombe de Jordan , c’est si inutile , je le porte dans mon coeur et dans mes tripes, son absence est terrible ………..voilà, là , j’ai mal , j’ai le coeur qui s’affole, les jambes en coton, mal à la tête de trop pleurer, je ne parle pas et je n’ai surtout pas envie qu’on vienne m’emmerder, là je ferais du mal à quelqu’un qui me parlerait de travers……..ça vrille mon estomac et mon cerveau ……….la douleur morale devient physique………et je ne peux rien faire contre cette vague de souffrance qui m’envahie …..juste attendre que ça passe et essayer de ne m’en prendre à personne………je sais que dès mardi , j’irais mieux ………….

SOS BONICHE |
Derriere les murs |
monbbdchine |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | yome
| Mes tribulations
| goeland2008