lettre à mon bébé

Mon ange d’amour,

Demain , c’est un autre Noël, le quatrième que je passe encore sans toi.

Tu aimais tant cette fête .C’était l’occasion d’un grand repas , de distribution de cadeaux, de musique ,de danse , de rigolade ………..et maintenant , c’est la tristesse, le chagrin , le manque de toi , la culpabilité d’être ici alors que toi ,tu es ailleurs, dans un monde que je connais pas , dans le paradis blanc .

Je  suis allée au cimetière ce matin , nettoyer un peu ta tombe , rajouter quelques décorations et des fleurs …..ta belle mère est passée, à déposer un jolie plante et un petit mot plein de tendresse ( merci ma Sylvie) ………souhaiter un joyeux Noël à son fils devant sa tombe , c’est immensément dur ……… j’ai pleuré alors que je sais que tu n’aimes pas me voir pleurer, mais si terrible de te survivre et de devoir continuer .

Je t’aime mon petit bébé et tu me manques .Tu es pour toujours dans mon coeur.

Le malheur de t’avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de t’avoir connu.

Maman

 


Autres articles

5 commentaires

  1. bon courage et continuer à lui souhaiter joyeux noël, car je suis sûre que même où il est, il entend sa maman et sait qu’elle l’aimera toujours.

  2. je l’espère bien . merci .

  3. anonyme connu dit :

    De tout coeur ma grande fabienne en ces temps si durs pour toi j’ai beaucoup pensé a vous (la famille) aujourd’hui ….Gros bisous courage

  4. jacotte dit :

    bonjour ma loute je suis allée au cimetière juste avant la fermeture 17h ( bin oui ici c’est un cimetière avec gardien donc fermé à tel heure ouvert à t’el heure) j’ai allumé une grosse bougie pour qu’elle puisque bruler une partie de la nuit bin oui c’est la nuit de noel faut que mon ptit comme le tiens est droit à cette lumière .Et comme tu dis c’est le quatrième noel sans eux, bin c’est plus les mème noel voila
    Ma loute je t’embrasse du fond du coeur
    jacotte

  5. Nathalie dit :

    bonjour,

    Ce qui nous réunit aujourd’hui sont le prénom que nous avions choisit pour notre enfant et leur départ prématuré. Jordan allait avoir 20 ans, il nous a quitté le 22 août dernier. Quand je vous lis, je lis ce que je ressens, m’endormir pour ne plus me réveiller, ne plus souffrir. Son absence est insupportable… et j’imagine difficilement « une vie sans lui », combien d’années à lui survivre ??? J’ai deux autres enfants, je n’ai peut être pas le droit de parler comme cela mais vous le savez mieux que quiconque, ma peine est immense. Je ne sais pas pourquoi je vous écris, je suis désolée si je vous fais de la peine, je sais juste que vous me comprenez… et j’espère que vous avez trouvé quelques moments de douceur depuis son départ, aussi avec ce petit fils qui est son prolongement et qu’il vous a offert.
    Une maman

Répondre

SOS BONICHE |
Derriere les murs |
monbbdchine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | yome
| Mes tribulations
| goeland2008